26 mai 2019

LE QB DE PONTIVY

Début mars, les premiers bénévoles de la Bascule débarquent à Pontivy pour réaménager une clinique désaffectée. Après 3 semaines de chantier, l’ancienne polyclinique de Pontivy devient la Clinique de la Transition, 1er Quartier de Bascule, ou « QB ». On y vit, on y travaille, expérimente,  plante, se plante, co-construit, rêve, ….on bascule !

 

Les chantiers

La “Clinique de la Transition”, premier espace investi par ce nouveau mouvement, est nécessairement le lieu où se cristallisent les attentes, et se pose la question du changement de paradigme. En effet, comment échapper à temps aux inerties d’un monde à réhumaniser ? Tant de chantiers qui nécessitent un réapprentissage et une réappropriation de nos comportements et aptitudes.

 

Premier chantier participatif, objectif : un toit pour accueillir les basculeurs

En trois semaines, une quarantaine de volontaires casse des murs, désencombre les gravats, et aménage les lieux pour créer de grands espaces de vie et de travail… Les basculeurs s’entre-apprivoisent et mettent à l’épreuve leurs talents de plomberie, d’électricité et de menuiserie… La polyclinique se réchauffe au gré des arrivées massives de meubles et équipements offerts par Emmaüs : matelas, canapés, tables et fauteuils se répartissent pour habiller ses 6 000m2. Et la lumière se propage au rythme des fils électriques déroulés dans les couloirs, grâce au concours de nos partenaires Sonepar et Akuo.

En lire plus sur le blog: https://la-bascule.org/fin-de-la-premiere-semaine-de-chantier-a-pontivy/

 

Deuxième chantier de mise en place d’une gouvernance partagée, objectif: expérimenter l’horizontalité et la “saine verticalité”

Dès avril, avec le soutien et l’accompagnement de l’Université Du Nous, plus de 80 basculeurs se lancent dans la structuration d’une gouvernance partagée. C’est une première pour beaucoup, et encore aujourd’hui, nous sommes dans l’expérimentation !

En lire plus sur le blog: https://la-bascule.org/fin-du-seminaire-de-gouvernance-de-la-bascule-a-pontivy/

 

Troisième chantier de co-définition, objectif : une stratégie commune et le déploiement sur les différents projets  

C’est le moment d’approfondir collectivement une vision cohérente au service de la transition démocratique, sociale et écologique. La polyclinique foisonne, accueillant des regards extérieurs pour enrichir la méthode et les réflexions : les basculeurs se prêtent à l’exercice de la « P6 » et du « Rêve du dragon », avant de se réunir en groupes de travail pour affiner leurs feuilles de route. Le challenge est donc au beau fixe, le soleil l’a rejoint, et les basculeurs à Pontivy cherchent à créer les conditions de conscientisation et de concrétisation continue des solutions. Plutôt que de courir à l’aveuglette, s’asseoir ensemble pour faire enfin toute la lumière sur les problématiques et les potentialités inédites du basculement à l’œuvre.

En lire plus sur le blog: https://la-bascule.org/bourgeonnements-strategiques-et-preservation-de-lessentiel/

 

Le quotidien au QB

Le QB à Pontivy, Clinique de la transition, est l’espace de travail des projets de la Bascule, et où l’on recherche des moyens de transformation personnelle et collective vers un changement conscient de paradigme….  Le tout en plein dans les réalités de l’humain et ses besoins logistiques.

Au fil des semaines, les estomacs se remplissent donc de légumes des producteurs locaux (invendus, échanges de services…merci Stéphanie pour les 25kg de pain hebdomadaire, Tudual pour les légumes !) et de colis de partenaires (merci BBCIE, les 2 vaches, Michel & Augustin, Triballat, Day By Day…!)

 

La Clinique de la transition cherche à vivre au quotidien le changement qu’elle souhaite pour la société; dans nos rapports, dans nos assiettes, notre équilibre travail et vie personnelle… et c’est encore un grand chantier !

 

Si ces changements sont naturellement de l’ordre de l’intuitif, et donc subtiles et encore indicibles, en photos, ça donne entre autres :

Un champ de patates, radis, poireaux et herbes aromatiques et médicinales

Une serre

Le bricolage et la mise en sens de notre espace [photo – Philippe et Pierrot/Mael peint la façade]

Un système d’échange avec les producteurs locaux [photo de maraîchage]

Des rencontres inspirantes

Des espaces d’expression artistique et corporelle [photo – salle de musique/puzzle A PRENDRE ]

De la recherche de  l’intelligence collective [photo – en plénière]

La recherche des bien-être personnels et collectifs [photo – temps atelier corporel A PRENDRE/à table]

La joyeuse gestion des besoins quotidiens

 

En somme, on cherche à prendre notre PIED (Pérenniser, Incarner, Encapaciter, Diffuser les initiatives de transition).