26 mai 2019

LA BASCULE

À l’heure où s’égarent des valeurs humanistes essentielles, où le dérèglement climatique, les inégalités ou l’érosion de la biodiversité s’emballent, où l’économie de croissance reste la seule science légitimée aux dépens de notre propre résilience…nous assistons, impuissants pour l’instant, à une inaction suicidaire de toute la classe politique.

Nous sommes pourtant convaincus qu’un sursaut démocratique et citoyen motivé par l’écologie humaniste et la justice sociale est possible, et nous vous proposons par la présente de contribuer à le faire émerger.

Le défi collectif qui incombe à notre génération est de réécrire les règles du vivre-ensemble, d’ancrer dans la culture populaire collective des principes fondamentaux à même de préserver notre environnement et l’équité entre les hommes, pour enrayer le processus d’effondrement qui semble de plus en plus probable si rien de tel n’est fait rapidement.

Le diversité des acteurs de la société civile prêts à s’engager dans la construction d’un monde meilleur est une très grande richesse, mais pose aussi la difficulté d’aligner tout le monde sur des valeurs communes.

La Bascule est un médiateur de l’engagement qui fait paysage, qui raconte une histoire collective et un récit suscitant aussi l’adhésion des classes populaires que les modèles actuels ont plongé dans la détresse culturelle.

Réussir est notre seule option : nous avons décidé avec des dizaines de volontaires (pour moitié des étudiants) de créer un mouvement de lobbying et d’action citoyen, dont les missions variées permettront d’embrasser l’ensemble des publics et des stratégies pour réinventer demain.

Raison d’être de La Bascule

La Bascule vise à opérer un basculement de notre société vers un modèle viable et respectueux de la nature et de l’humain en agissant sur 4 leviers : 

  • Le changement de conscience des individus, pré-requis de tout autre changement profond et durable
  • Le renforcement des alternatives existantes qui permettent une transition démocratique, écologique et sociale
  • La coopération entre les porteurs de projets dans toute leur diversité
  • La pression citoyenne pour protéger le vivant et engager les transformations nécessaires

Lignes rouges

  • La Bascule n’est, ni ne sera jamais un parti politique et, à ce titre, ne donnera aucune consigne de vote pour les élections
  • La Bascule veille à ne pas recréer des projets déjà établis.
  • La gouvernance est clairement définie, les prises de décisions sont transparentes.
  • La méthode de travail de La Bascule privilégie le bottom-up, les propositions ne seront pas dictées mais émergeront directement des territoires et des initiatives existantes.
  • La gestion financière est transparente et est validée par un comité.
  • Les campagnes d’action portées par La Bascule seront non-violentes.