26 mai 2019

Le Chemin

Comment réussir à incarner le changement que l’on souhaite voir dans la société ?

C’est l’objectif de l’organe chemin.

En effet, il est difficile de vouloir un changement de paradigme si l’on ne parvient pas à changer nos manières de nous organiser, de vivre, de travailler, de penser… Notre manière de vivre la démocratie, de nous informer,mais aussi  notre rapport au pouvoir comme notre rapport à la Terre…

 

Le rythme des journées

A quoi ressemble une journée type au QB de La Bascule ?

 

La clinique n’est pas seulement un lieu de travail, c’est aussi un lieu de vie. C’est pourquoi le besoin s’est très rapidement fait sentir de pouvoir proposer un cadre permettant à la fois de travailler sur le projet et de se dégager du temps pour soi.

Pour répondre à ce besoin, le créneau de 9h à 19h est officiellement réservé au travail. Cela permet d’apporter une structure, rythmée par :

  • des flash infos permettant la coordination interne et la transmission d’informations plutôt “instantanées”
  • des repas à horaires fixes
  • des temps propres aux organes offrant à chacun l’espace pour travailler sur les tâches qui lui sont propres
  • des temps inter-organes pour des réunions concernant des projets ou besoins transverses
  • des temps communs pour des conférences, des présentations de projets, des plénières, des moments d’intelligence collective…

A ce rythme s’ajoutent des outils de méthodologie projet pour répondre à des besoins d’organisation.

Hors de ce créneau de travail, d’autres outils sont proposés tels que des rituels matinaux, des temps du soir… Car il est important de prendre conscience qu’on peut difficilement se mettre au service des autres et d’un projet si l’on ne parvient pas à prendre soin de soi, prendre le temps de se comprendre, apprendre à communiquer de manière sereine, claire et non violente.

 

La Facilitation

Qui dit gouvernance partagée dit facilitation, et donc formation de facilitateurs.

Cela concerne à la fois l’organisation et la facilitation de réunions, de temps communs (appelés temps de plénières) (voir image plénières chemin) , la fluidification des prises de paroles, l’organisation des moments de rétrospectives, l’animation des processus particuliers et l’apport d’outils de travail et d’organisation adaptés à chaque groupe…

Bascule 05 16bascule 05 16 7

Au fond de nous, nous sommes tous des facilitateurs, mais dans la pratique, c’est une posture qui demande du travail et un certain recul vis à vis des processus. Et si certains d’entre nous maîtrisaient déjà ces outils avant de rejoindre le projet, ce n’était pas le cas pour la majorité, et il nous a donc fallu nous former.

 

Le “je” au service du “nous”

Prendre soin de soi peut sembler anodin et simple, mais cette simplicité se noie un peu lorsque l’on vit à 40 sur un site qui est aussi notre lieu de travail. Et pour réussir à se mettre au service du projet, il est dans un premier temps primordial de prendre le temps de s’écouter. Ces temps ne sont certes pas à mélanger avec les temps de travail propres au projet, mais ils ne sont pas à négliger non plus.

C’est pourquoi l’organe chemin se propose en appui et soutien méthodologique, de formation et de ressources pour aider chacun dans sa transition personnelle, pour finalement construire un “nous” solide. Que ce soit de la CNV, de l’écoute active, des temps de méditation ou des conseils de lecture, les outils sont variés, avec tous pour intention principale celle de se découvrir et de s’écouter.